MCA 2015/2016: Les TOPS et les FLOPS

Le mercato est clôturé et les contrats sont signés, tout en évitant au maximum de refaire les mêmes bêtises. Le Mouloudia d'Alger dans sa version 2015/2016 est désormais défini. Un air d'optimisme règne dans les esprits des supporteurs, surtout après la saison passée qui était l'une des plus catastrophiques. Citons quelques tops et flops dans l'effectif qui représentra nos couleurs.

TOP: équilibre entre libérés et recrutés

Le premier constat à faire est l'équilibre quasi parfait entre les joueurs libérés et les joueurs recrutés. En effet, Le Mouloudia a laissé partir 2 gardiens (Djemili et Chaal - prêté à l'USMH), 4 défenseurs (Berchiche, Aksas, Hikam, Khadir), 2 milieux de terrain (Ouali, Gherbi) et 3 attaquants (Mendouga, Djallit, Yachir).

En tout, 11 joueurs ont quitté le club, contre 12 nouvelles têtes au Mouloudia. Il s'agit de 2 gardiens (Matijas et Bensmaili, promu des juniors), 2 défenseurs (Bouhena, Demou), 3 milieux de terrain (Kacem, Mokdad et Roberson) et 4 attaquants (Abid, Merzougui, Drardja et Salaheddine). C'est donc un équilibre parfait entre les départs et les arrivées, sans mentionner tous les espoirs promus avec l'équipe première depuis la fin de la saison passée, comme Chaouchi, Oudina, Cherif El Ouzani et Khiter.

FLOP: Milieu surchargé, et l'absence de la doublure de Hachoud

Un équilibre entre les départs et les arrivées ne voudrait pas dire un équilibre dans la répartition des postes. En effet, on ne possède toujours pas de la doublure de Hachoud dans le poste d'arrière droit. Bien que Azzi puisse bien assurer le rôle, mais il a déjà montré ses limites.
Un autre constat inquiétant, c'est la surcharge dans le milieu de terrain mouloudéen, surtout dans le poste de récupérateur, disputé par 6 joueurs: Tchita, Karaoui, Hindou, Azzi, Kacem et Cherif El Ouzani. Ça pourrait être bénéfique pour la concurrence, mais espérant qu'on ne verra aucun conflit ni incident entre les joueurs.

TOP: Chaouchi retrouve sa forme, Matijas confiant

Le poste critique du gardien de but connaît enfin une concurrence intense. De retour d'une longue suspension, Faouzi Chaouchi n'a pas été à son top-niveau la saison dernière, encaissant beaucoup de buts qui ont failli être fatal. Mais cette saison, il est plus que déterminé de retrouver son niveau et garder sa place de titulaire. Se sentant plus responsable, surtout avec la naissance de sa petite fille, Chaouchi travaille sérieusement aux entrainements et gagne la satisfaction de son staff technique.

Par ailleurs, le nouveau débarqué, Jonathan Matijas, possède des qualités très impressionnantes. Le franco algéro-croate est déterminé à gagner sa place et s'imposer dans l'équipe. Ce qui a créé une concurrence rassurante pour les supporteurs, qui ne veulent plus revoir des buts encaissés bêtement.

FLOP: Le départ de Chaal

La présence de deux gardiens de qualité veut dire qu'un jeune espoir doit voir ailleurs pour espérer jouer. Bien que l'international olympique algérien de 20 ans possède des qualités très prometteuses, Chaal a été prêté par le Mouloudia à l'USMH afin qu'il puisse jouer et améliorer son niveau. Espérant qu'il reviendra en fin de saison avec beaucoup plus de confiance et d'expérience, Chaal est toujours considéré comme le futur ange gardien des bois mouloudéennes.

TOP: le problème de l'attaque enfin résolu?

Tout le monde est unanime que le MCA dans sa nouvelle version possèdera une attaque de qualité. La venue du buteur du championnat, Walid Drardja, donnera forcément un boost très important. Surtout en collaboration avec le buteur de la Ligue 2 Merzougui, le jeune buteur de l'USMH Amine Abid et le capitaine de la sélection éthiopienne Salaheddine Said.

Là encore, nos ailiers n'ont pas dit leur dernier mot, puisque notre buteur Gourmi et en plein forme, et Aouedj essaye de prouver ses qualités et assurer sa place. La concurrence sera rude, mais le spectacle sera très fort probablement assuré.

FLOP: La cohésion à trouver en urgence

Bien évidemment, tout nouveau effectif a besoin du temps de jeu pour trouver l'automatisme et la cohésion idéale entre ses joueurs. Le seul problème est que les attaquants Abid, Salah et Drardja n'ont pas encore toucher le ballon sous le maillot vert et rouge. La préparation se fait sans eux et c'est au staff technique de rattraper ce retard.

En conclusion, l'effectif du MCA est satisfaisant, l'espoir est permis surtout qu'on possède d'un staff de niveau mondial. Le travail effectué jusqu'à présent par le professeur Jorge et ses adjoints Valdo et Aguas est vraiment prometteur. Tout en espérant que les résultats -les premiers- ne leur tournent pas leurs dos, attendons-nous de voir enfin un jeu digne de la grandeur de notre club, et ses supporteurs. Hâtes à retrouver le CRB, hâtes à retrouver notre jardin.